Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politique

  • au défilé

    un jour nous n'aurons d'autre choix
    que de regarder défiler les gagnants
    têtes couronnées lauréats de ceci de cela champions
    étoiles blanches
    visages vissés visages d'emprunt robes fendues
    seins apparents sourire aux dents bouches collées
    dire que cela fait du bien à nous les masses massées
    derrière les grilles les barrières les écrans
    et les flics déguisés
    regarder passer les gagnants
    écouter leurs mots s'envoler leurs mercis
    parfois même ils veulent changer le monde
    nous y penserons en regagnants nos ruches
    visages bleus têtes baissées
    à la lueur des smartphones

  • l'avènement des coprologues

    C’est comme si nous avions dormi
    Parfois pourtant nous nous réveillons
    Nous sortons de l’hypnose, des lumières bleues
    Et le monde a changé
    une novlangue promue dans les écoles de commerce dans les écoles de management dans les écoles de communication
    se déverse

    la langage de la technostructure comporte peu d’adjectifs
    pas d’affect ni d’émotion
    c’est le nouveau parler nazi
    la langue des winners
    ils n'ont pas de sang sur les mains
    ni de solution finale

    bien sûr il y a les machines
    elles sont partout
    de plus en plus petites un jour elles seront cellulaires
    elles agrègent elles compilent elles calculent
    la prochaine fois que nous nous réveillerons
    nous serons sous tutelle


    © LACALAVERA

  • Chants de la Terre gaste (4)

    maintenant nous mangeons la Terre
    nous la dévorons nos entreprises
    sont des formes en mutation un jour elles seront notre mère,

    la creusons la vidons
    nous mettons dessous dessus
    une autre couche une autre terre
    une peau grise
    cette folie

    ce que nous sommes devenus
    cette empreinte laissée sur le mur des cavernes
    notre passage au cœur des forêts
    quand ?



    © Lacalavera
    © Illustration "Thomas Pesquet in the dark", Blue Rabbit & Léa, 2018